Traitement de la charpente – les insectes xylophages

Un « insecte xylophage » ou un « insecte du bois », est un insecte qui se nourrit de bois. Les plus connus ont des noms charmants comme le Capricorne des maisons, la vrillette du bois ou encore le lyctusbrun. Et pourtant, leurs larves sont de redoutables dévoreurs de bois à l’origine de dégâts colossaux causés aux bâtiments et au patrimoine local.

informations utiles à propos de ces parasites du bois

Les insectes adultes pondent leurs œufs dans les fissures du bois. Dans la nature, cela ne pose pas réellement de problème, mais à l’intérieur de votre propriété, ils peuvent infester les parquets, les meubles, les poutres et tous les objets en bois.
Les larves ou « ver de bois » creusent des galeries profondes dans le bois dont elles se nourrissent. En plusieurs années, elles construisent donc un véritable dédale de galeries, qui fragilise et endommage le bois.

Si vous ne faites pas appel à un spécialiste pour traiter les insectes xylophages, les larves peuvent sérieusement affaiblir les poutres de votre habitation.

Plus le problème est traité tardivement, plus il est complexe à régler.

La mérule – les champignons lignivores

Présent particulièrement dans une région où le climat est humide, la mérule est un champignon lignivore particulièrement dévastateur pour les habitations.

La présence de mérule n’est jamais à prendre à la légère. En effet dans les cas les plus graves, il est arrivé que la destruction de l’habitation contaminée soit nécessaire. C’est pourquoi un diagnostique, dès les premiers soupçons, est indispensable.
Les bois nus deviennent brunâtres, s’effritent et partent en morceaux en raison de la destruction de la cellulose.

Les bois peints se boursouflent puis se craquellent. Les ramifications peuvent traverser les joints de ciment, les briques poreuses et abîmer ainsi les murs. Bien que la mérule pleureuse puisse traverser la maçonnerie, elle ne peut toutefois pas la détruire.

Le moyen le plus sûr de protéger un bâtiment est de le maintenir dans des conditions où la mérule ne se développe pas, c’est-à-dire qu’il faut éviter les entrées d’eau et qu’il est nécessaire d’assurer une ventilation suffisante.

la méthode Abyos Control pour traiter la présence de mérules

A l’aide d’une caméra thermique, de détecteurs d’humidité et surtout fort de notre expérience, nous sommes à même de vous faire une première étude permettant de diagnostiquer l’étendue du problème.

Méthode curative

Élimination de tous les bois atteints. Après stérilisation des maçonneries au chalumeau, utilisation d’un fongicide très puissant par pulvérisation, badigeonnage et/ou injections. Le traitement des bois se pratique sur les bois secs. Les bois (quelle que soit l’essence) sont traités en profondeur dans les zones contaminées par injection, par remplissages répétés ou sous pression, et traités superficiellement dans les zones saines ou peu atteintes.

Présent particulièrement dans une région où le climat est humide, la mérule est un champignon lignivore particulièrement dévastateur pour les habitations.

La présence de mérule n’est jamais à prendre à la légère. En effet dans les cas les plus graves, il est arrivé que la destruction de l’habitation contaminée soit nécessaire. C’est pourquoi un diagnostique, dès les premiers soupçons, est indispensable.
Les bois nus deviennent brunâtres, s’effritent et partent en morceaux en raison de la destruction de la cellulose.

Les bois peints se boursouflent puis se craquellent. Les ramifications peuvent traverser les joints de ciment, les briques poreuses et abîmer ainsi les murs. Bien que la mérule pleureuse puisse traverser la maçonnerie, elle ne peut toutefois pas la détruire.

Le moyen le plus sûr de protéger un bâtiment est de le maintenir dans des conditions où la mérule ne se développe pas, c’est-à-dire qu’il faut éviter les entrées d’eau et qu’il est nécessaire d’assurer une ventilation suffisante.

la méthode Abyos Control pour traiter la présence de mérules

A l’aide d’une caméra thermique, de détecteurs d’humidité et surtout fort de notre expérience, nous sommes à même de vous faire une première étude permettant de diagnostiquer l’étendue du problème.

Méthode curative

Élimination de tous les bois atteints. Après stérilisation des maçonneries au chalumeau, utilisation d’un fongicide très puissant par pulvérisation, badigeonnage et/ou injections. Le traitement des bois se pratique sur les bois secs. Les bois (quelle que soit l’essence) sont traités en profondeur dans les zones contaminées par injection, par remplissages répétés ou sous pression, et traités superficiellement dans les zones saines ou peu atteintes.

Abyos Control a la solution

Professionnels ou particuliers, contactez-nous pour étudier les solutions pour garantir l’hygiène de vos cuisines, le dégraissage, démoussage et le traitement des vides ordures. Nos devis sont gratuits

Devis Gratuit